CONTEXTE

Les femmes occupent une place centrale dans la population active en RDC, même si elles sont très marginalisées, ce qui signifie que la participation ne signifie pas nécessairement que les femmes tirent profit de leur travail. ÉLAN RDC s’emploie à améliorer le rôle des femmes et à apporter des changements significatifs à leur position au sein du système de marché.

L’engagement de ÉLAN RDC en matière d’égalité des sexes

ÉLAN RDC est parfaitement conscient du désavantage particulier des femmes pauvres pour accéder aux opportunités économiques en RDC et en tirer profit. En tant que tel, outre l’objectif principal du programme, qui est de réduire la pauvreté, ÉLAN RDC aspire également à contribuer à une plus grande autonomisation économique des femmes, en le considérant comme un moyen utile d’émanciper la société et de promouvoir l’égalité des sexes.

Quelle approche adopte ÉLAN RDC pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes (WEE)?

L’approche d’ELAN RDC vis-à-vis de WEE est axée sur l’identification des incitations existantes pour que les acteurs du marché (entreprises, gouvernement, société civile) modifient leurs comportements discriminatoires existants vis-à-vis de l’égalité des sexes. En aidant ces acteurs à rendre leurs pratiques et leurs modèles d’entreprise plus orienté genre, le programme a un impact à grande échelle sur les femmes pauvres et sans pouvoirs.

Contrairement à de nombreux programmes de développement de systèmes de marché, nous visons au-delà de la participation des femmes et de l’augmentation des revenus, mais visons plutôt à obtenir des résultats plus déterminants en matière d’autonomisation, notamment une amélioration du rôle des femmes (voir notre blog BEAM Exchange ici). Il est essentiel d’aider les acteurs du secteur privé à identifier, adopter et appliquer les arguments commerciaux en faveur de pratiques commerciales tenant compte de la problématique hommes-femmes.

VOIR AUSSI

CÉRÉALES ET HORTICULTURE

TRANSPORT

BANQUE À DISTANCE

CULTURES DE SPÉCIALITÉ

FINANCEMENT DES PMEs

ÉNERGIES RENOUVELABLES