INVESTIR DANS L’EAU, L’OR LIQUIDE

Saviez-vous qu'une grande partie de la ville-province de Kinshasa a du mal à accéder à l'eau potable ? Saviez-vous que certains nouveaux quartiers de Kinshasa ne sont pas desservis du tout en eau potable ? Et si nous vous disions que le secteur de l'eau est une activité lucrative ? Nous utilisons de l'eau pour notre hygiène, pour cuisiner mais aussi comme boisson. Voulez-vous en savoir plus sur l'eau en tant qu'opportunité commerciale ?

ÉLAN RDC espère encourager de nombreux opérateurs du secteur de l'eau à proposer un service d'eau potable à un prix abordable aux populations des zones où l'accès à l'eau potable est faible. ÉLAN RDC et les co-organisateurs, à savoir l'UNICEF, le Comité d'action national sur l'eau, l'hygiène et l'assainissement (institution gouvernementale chargée de la coordination du secteur de l'eau) et la Fédération nationale des foreurs manuels ont organisé un atelier pour encourager les investisseurs privés à s'impliquer dans le secteur de l'eau potable, comme le préconise la loi sur l'eau (voir articles 19, 28, 55, 73, 75, etc.).

Cet atelier de mobilisation du secteur privé "Investir dans l’eau, l’or liquide" a présenté des opportunités d’investir dans ce secteur. L'atelier visait à stimuler les investissements dans le secteur de l'eau tout en fournissant des informations utiles sur les forces socioéconomiques, techniques et juridiques du secteur de l'eau, ainsi que sur les risques connexes.

Pour atteindre ces objectifs, des entrepreneurs, des donateurs, des ONG, des institutions et des organisations publiques travaillant dans le secteur de l’eau ont été invités à l’atelier qui s’est tenu le jeudi 13 septembre à l’hôtel Kin Plazza - Arjaan Rotana à Kinshasa.

Les matériels suivants ont été présentés lors de l'événement et sont accessibles au public à toute personne souhaitant travailler pour résoudre le problème de l'accès à l'eau potable à Kinshasa :

ÉLAN RDC