CONTEXTE

 

Historiquement, les secteurs du cacao et du café du Congo ont toujours été solides et fiables pour les acteurs tout au long de la chaine de valeur. Malheureusement, les contraintes systémiques, l'instabilité, les maladies spécifiques à une culture de céréales et un certain nombre d'autres facteurs ont réduit les gains, décimé les cultures et ralenti les progrès du café, le deuxième produit d'exportation le plus précieux de la RDC, et du cacao, une culture et des moyens de subsistance historiquement solides d'ouest en est.

Cependant, au cours des dernières années, les réformes régulatrices, la coordination à un niveau industriel des efforts visant à promouvoir l’adoption et la prolifération des meilleures pratiques, ainsi que les investissements conduisant à la mise au point d’outils et d’équipements améliorés, ont radicalement changé de direction. Les cultures du robusta et de l’arabica congolaises ne renaissent pas seulement en tant que plus fortes, plus fiables et de meilleure qualité, les chaines de valeur et les acteurs sont de plus en plus inclusifs et collaboratifs.

NOTRE APPROCHE

ÉLAN RDC soutient l’amélioration de la quantité et la qualité du cacao et du café à travers :

  • L’harmonisation des programmes et des formations ;

  • Le soutien et l’adoption de l’application des meilleures pratiques de production ;

  • La promotion de l’intégration et de la vulgarisation de l’utilisation des outils de traitement, des équipements à valeur ajoutée et des meilleurs systèmes de traçabilité dans l’industrie ;

  • La rationalisation de la communication et l’amélioration de l’accès à l’information ;

  • L’encouragement d’une collaboration plus étroite et d’un engagement plus accru entre les acteurs à toutes les étapes ;

  • L’identification de nouveaux modèles et la facilitation de l’accès au financement.

ÉLAN RDC soutient la compétitivité du cacao et du café par :

  • Le renforcement des associations industrielles pour assurer le développement et la mise en œuvre de stratégies de plaidoyer et de marketing inclusifs et innovants favorisant une plus grande collaboration public privé ;

  • L’encouragement à l’amélioration de l’environnement opérationnel et règlementaire des entreprises afin de créer un climat d’investissement de plus en plus favorable et compétitif ;

  • La coordination des efforts de marketing de l’industrie pour améliorer la perception et rehausser le profil de la RDC sur les marchés mondiaux du cacao et du café.

 

Quelques interventions pour le café : Congo Coffee Atlas

Une ressource conçue pour simplifier, informer et responsabiliser toutes les parties prenantes, l'Atlas du café du Congo a été créé pour vous aider à mieux comprendre les différentes régions productrices de café, les caractéristiques zonales et les saveurs, les coopératives qui produisent et les exportateurs qui mettent à la disposition du marché mondial, le café congolais tant apprécié . En outre, cet outil intègre des informations clés sur le marché du café qui vous permettront de naviguer dans un paysage d’opportunités, de filtrer par zone, par certification, par qualité, par volume et bien plus encore afin de satisfaire vos curiosités ou de recueillir des informations critiques qui permettront une prise de décision en connaissance de cause.

Connaître le Congo, c'est connaître son peuple. Ainsi, en plus des détails qui définissent les informations sur les marchés, les producteurs et les exportateurs, nous sommes heureux de vous présenter quelques-uns des congolais qui travaillent dur pour relancer ce secteur renaissant.

Des riches sols volcaniques du Petit Nord aux rives du lac Albert dans l’Ituri, en passant par des communautés de caféiers dynamiques et des offres toujours croissantes d'Arabicas et de Robustas de grande qualité, les cafés congolais sont en passe de prendre leur place parmi les meilleurs au monde.

Ici vous trouverez, qualité, fiabilité et opportunités. L'Atlas du café du Congo est la clé pour débloquer le potentiel du café Congolais.

Quelques interventions pour le cacao

Certification du cacao et bonnes pratiques agricoles (BPA) : Grâce à la conception d’une série d’interventions stratégiques, ÉLAN RDC a guidé les partenaires industriels à travers le processus de certification afin de valoriser les agriculteurs, encourager l’accompagnement par un engagement accru des exportateurs et des producteurs, et renforcé le contrôle à travers l’installation de points de consolidation centralisés pour mieux gérer la manutention, le traitement et l’achat post-récolte.

 

VOIR AUSSI

BANQUE À DISTANCE

FINANCEMENT DES PMEs

ÉNERGIE RENOUVELABLE

TRANSPORT

CÉRÉALES ET HORTICULTURE

AUTONOMISATION ÉCONOMIQUE DES FEMMES